Generated at Wed, 20 Nov 2019 02:07:12 GMT exp-ck: undefined; xpa: undefined;
Electrode, Comp-701261226, DC-prod-cdc02, ENV-prod-a, PROF-PROD, VER-19.1.31, SHA-771c9ce79737366b1d5f53d21cad4086bf722e21, CID-a0310210-e45-16e869044d855f, Generated: Wed, 20 Nov 2019 02:07:12 GMT

Eudore Cleaz - eBook

$2.25$2.25
Digital delivery to your
or Kobo eReader
<p>Ce livre est parfaitement mis en page pour une lecture sur liseuse &eacute;lectronique.</p> <p>Extrait: Le premier jour de l’an 1870 ne commen&ccedil;a pas autrement qu’un autre jour de l’ann&eacute;e pour le pauvre et savant hell&eacute;niste &Eacute;tienne Cl&eacute;az et pour sa fille Eudore. Ce matin-l&agrave;, comme les autres, leur humble logis, situ&eacute; au troisi&egrave;me &eacute;tage d’une sorte de masure rue Royer-Collard, e&ucirc;t exprim&eacute; la mis&egrave;re la plus absolue si les paperasses, les in-folio, les bouquins aux tranches rouges ne lui eussent communiqu&eacute; cet aspect de vie excessive et d&eacute;bordante qui se d&eacute;gage toujours des nobles œuvres de l’esprit humain. Quand huit heures sonn&egrave;rent &agrave; l’horloge de bois, Mlle Eudore &eacute;teignit la lampe et continua de corriger des &eacute;preuves imprim&eacute;es en langue grecque, sur lesquelles, &agrave; travers les textes, les notes latines, les citations emprunt&eacute;es aux divers dialectes et compos&eacute;es en caract&egrave;res microscopiques, sa plume agile courait avec une rare certitude, rectifiant les fautes, ajoutant les accents oubli&eacute;s, r&eacute;tablissant la ponctuation sans h&eacute;siter une seule fois, et sans que rien v&icirc;nt troubler la placidit&eacute; de son c&eacute;leste sourire. Quant au vieux Cl&eacute;az, feuilletant et lisant vingt volumes &agrave; la fois, il travaillait &agrave; son &eacute;dition de Pindare, &eacute;crivant d’une &eacute;criture serr&eacute;e et fine sur un feuillet de papier &eacute;colier qui d&eacute;j&agrave; contenait la valeur de sept ou huit pages d’impression. Parfois, quand une heureuse d&eacute;couverte longtemps poursuivie couronnait enfin ses efforts, le savant &eacute;levait fi&eacute;vreusement ses mains et regardait le plafond enfum&eacute;, o&ugrave; son r&ecirc;ve lui faisait voir les orangers, les lauriers-roses et le ciel embras&eacute; de la Sicile, car en ce moment-l&agrave; il vivait de la vie du po&egrave;te des Pythiques et des N&eacute;m&eacute;ennes !</p>

About This Item

We aim to show you accurate product information. Manufacturers, suppliers and others provide what you see here, and we have not verified it.

Ce livre est parfaitement mis en page pour une lecture sur liseuse électronique.

Extrait: Le premier jour de l’an 1870 ne commença pas autrement qu’un autre jour de l’année pour le pauvre et savant helléniste Étienne Cléaz et pour sa fille Eudore. Ce matin-là, comme les autres, leur humble logis, situé au troisième étage d’une sorte de masure rue Royer-Collard, eût exprimé la misère la plus absolue si les paperasses, les in-folio, les bouquins aux tranches rouges ne lui eussent communiqué cet aspect de vie excessive et débordante qui se dégage toujours des nobles œuvres de l’esprit humain. Quand huit heures sonnèrent à l’horloge de bois, Mlle Eudore éteignit la lampe et continua de corriger des épreuves imprimées en langue grecque, sur lesquelles, à travers les textes, les notes latines, les citations empruntées aux divers dialectes et composées en caractères microscopiques, sa plume agile courait avec une rare certitude, rectifiant les fautes, ajoutant les accents oubliés, rétablissant la ponctuation sans hésiter une seule fois, et sans que rien vînt troubler la placidité de son céleste sourire. Quant au vieux Cléaz, feuilletant et lisant vingt volumes à la fois, il travaillait à son édition de Pindare, écrivant d’une écriture serrée et fine sur un feuillet de papier écolier qui déjà contenait la valeur de sept ou huit pages d’impression. Parfois, quand une heureuse découverte longtemps poursuivie couronnait enfin ses efforts, le savant élevait fiévreusement ses mains et regardait le plafond enfumé, où son rêve lui faisait voir les orangers, les lauriers-roses et le ciel embrasé de la Sicile, car en ce moment-là il vivait de la vie du poète des Pythiques et des Néméennes !

Eudore Cleaz - eBook

Specifications

Read This On
Android,Ereader,Desktop,IOS,Windows
Is Downloadable Content Available
Y
Digital Reader Format
Epub (Yes)
Language
fr
Publisher
Kobo
Author
Théodore de Banville
ISBN-13
1230001359442
ISBN-10
0001359444

Customer Reviews

Be the first to review this item!

Customer Q&A

Get specific details about this product from customers who own it.

Policies & Plans

Pricing policy

About our prices
We're committed to providing low prices every day, on everything. So if you find a current lower price from an online retailer on an identical, in-stock product, tell us and we'll match it. See more details atOnline Price Match.
webapp branch
Electrode, Comp-389269095, DC-prod-cdc04, ENV-prod-a, PROF-PROD, VER-30.0.3, SHA-fe0221a6ef49da0ab2505dfeca6fe7a05293b900, CID-ed138615-c9b-16e86986847a11, Generated: Wed, 20 Nov 2019 02:16:05 GMT